Harry Potter : une nouvelle ére

Voldemort est tombé. Harry Potter a gagné. Tout est fini. Reste les mangemorts dispersés, les corps des nombreux morts et un avenir à reconstruire.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entretient particulier

Aller en bas 
AuteurMessage
Orianne Von Eiseneh

avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Entretient particulier   Mer 6 Aoû - 11:52

" Madame, je peux vous donner cet autorisation mais croyez vousque ce soit nécessaire ? Si vous comptez faire venir venir ces aurors cela risque de couter beaucoup, de prendre beaucoup de temps et de mettre le chateau sans dessus dessous !
- Il faut penser à la sécurité des élèves avant tout, Mme Einseneh. Si l'argent pose un problème, le ministère se fera un devoir de nous aider, j'en suis persuadée !
- Nous n'avons rien eu à signaler qui pourrai laisser penser qu'il puisse y avoir des mangemorts par ici, rétorqua Orianne.
- Personne ne s'attendra à trouver ces messieurs dans les environs de poudlard après les évenements qui se sont produits et c'est pour cela que ceux-ci verraient dans l'école la cachette idéale !
- Et que voulez-vous faire ? Soumettre vos élèves à des tests ?
- Déjà j'aimerai jetter un oeil à ces nouveau élèves qui sont arrivés en début d'années. Celà me semble suspect de venir à Poudlard si tard.
- Faites ce que vous voulez ! Combien voulez-vous d'aurors à disposition ?"

La discussion continua un moment. Orianne était lasse et se forçait à suivre le fil de la conversation. Elle se tenait assise face au bureau et fixait le visage impassible de la directrice alors qu'elle travaillait à lui parler de ses intentions. Lorsqu'elle furent d'accord, elles se serrèrent amicalement la main.

" Madame, ma fille se trouve ici depuis peu et elle ne se sent pas bien ici. Je vais la renvoyer dans son établissement, je crois. Elle sera bien mieux en France avec ses amies qu'ici. Veuillez prendre en compte ce que je vous dit là. Je vais contacter Beaubâtons le plus vite possible.
- Bien, si elle le désire.
- Je vous remercie de votre compréhension. Je lui ai demandé de venir, elle ne devrait pas tarder..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine Von Eiseneh

avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Entretient particulier   Mer 6 Aoû - 20:11

Melusine en avait vraiment marre de tout, elle n'avait envie que d'une chose, tout oublier. Elle avait tenté de se changer les idées, mais bon, elle ruminait toujours et encore ses pensées. En plus avec les évènements précédents ... Rabastan à Poudlard et Rogan qui l'avait oublier. C'était tout simplement génial. Elle arriva finalement devant la porte de la directrice.

Elle resta un moment devant, sans lever le petit doigt, puis elle se décida enfin à frapper à la porte, entrant suite à la demande de la directrice. Sa mère était là, elle aussi. Mel poussa un long soupir avant de s'asseoir.

- Alors ainsi vous désirez quitter Poudlard.

Melusine se contenta d'hocher la tête. Elle n'était vriament pas décidée à ouvrir la bouche d el'entretient. Et puis, de toute façon, la vieille ne sera plus sa directrice d'ici peu de temps, alors bon.

- Quelque chose vous met mal à l'aise dans cette école ?

- Non !

Non, bien spur que non, c'est juste que ton père est dans cette école, il se déguise en élève et c'est un dangereux mangemort, psycopathe qui plus est. Oh, il n'y a pas de quoi être mal à l'aise, morose, énervée et sur les nerfs.

- Qu'est-ce qui vous à ammené à prendre cette décision ?

Mais c'est qu'elle est coriace la vieille. qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui dire sans trop utiliser de salive...

- Le climat de la France me manque.

Mensonge, vous avez dit mensonge ? Non pas du tout. De toute façon, elle n'avait plus rien à dire alors elle croisa les bras, s'appuya contre le dossier de sa chaise et regarda sa directrice, décidée à ne plus ouvrir la bouche de tout l'entretient. Qu'elle se décide vite pour qu'elle puisse aller rapidement à son dortoir et quitter cet établissement de malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orianne Von Eiseneh

avatar

Messages : 583
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Entretient particulier   Mer 6 Aoû - 22:13

Orianne observa la scène avec un interet non dissimulé. Elle soupçonnait bien que cette attitude avait à voir avec ce sale gamin des rues. Il ne lui était pas destiné ce morveux ! Et c'était le moisn qu'on puisse dire ! Elle, si raffinée, si coquette et lui si ruste et mal peigné ! Bon c'est vrai que sa fille n'avait rien d'un petit minou non plus, car son caractère avait tendance à lui faire penser à Rabastan. Bref, si Rogan avait été le puceron parasite, elle serait le noble signe et Orianne en faisait sa fierté. Après son mariage foiré avec un mari plus occupé à purger des années de prison en mettant au point nombre de stratagème pour s'évader qu'à s'assurer du bonheur de sa famille.

Tiens, d'ailleurs, Orianne venait de donner l'ordre de faire fouiller le chateau par les Aurors. S'il se trouvait dans les parages, il avait interêt à déguerpir en vitesse car, quand elle et les Aurors se mettraient à l'action, le premier petit sadique serait pulvérisé et cabornisé à coup d'avada kedavra ou d'endoloris... Il parait en effet que les Lestrange avaient une préférence pour celui-ci...

Orianne ne supportait pas l'idée que sa fille ait pu rencontrer son père à cette école. Elle savait à quel point l'esprit de celui-ci était perturbé. Elle avait toujours songé qu'il y avait une part de bonté dans cet homme. Il ne pouvait pas être totalement mauvais ! On ne peut pas être à la foi sadique, impulsif, macho, égoiste, hypocrite, cachotier, meuteur et calculateur ! Et bien Orianne, autant pour elle, s'était trompée. Son mari regroupait bien tout ces défaults à la fois et il n'avait en contrepartie qu'un petit peu de tendresse, de temps à autre, à son égard. La belle affaire !

Elle fixa la jeune fille qui semblait tout sauf décidée à être courtoise et aimable. Elle semblait plutôt bouder. En mère attentionnée, elle tira une tablette de chocolat noir avec des noisettes de son sac et la lui tendit. Sa fille en avait vraiment besoin pour noyer son chagrin ! C'était, selon elle, la meilleur chose à faire...
Elle fixa un moment macgonagall qui l'observait par dessus ses lunettes comme pour demander d'un regard, ce qui lui prennait et si elle n'était pas folle. Orianne haussa les épaules avec un petit sourire.

Elle songea à tout les papiers qu'elle avait dû remplir pour faire entrer son petit trésor dans un tel endroit. C'était tout simplement immonde tout ce qu'elle avait complété comme formulaires ! A ce mauvais souvenir, elle se tourna vers sa fille et déclara :

- Tu sembles être décidée, mais si tu renonces, n'hésite pas un instant ! Dis le moi tout de suite, ma princesse ! Je vais envoyer dès que je le pourrais mon boubou en France, en espérant qu'il ne traine pas trop, le petit chéri.

Elle posa une main compatissante sur l'épaule de sa fille, comprennant la douleur d'un premier chagrin d'amour. Elle se rappela soudain du sien : c'était un matin et elle, qui était depuis longtemps amoureuse d'un petit bonhomme de Serpentard, tomba dans une embuscade que celui-ci lui tendait : il avait tendu un filet qu'il avait refermé sur elle. Elle était restée, alors qu'à l'époque elle avait le vertige, suspendu dans les airs pendant deux heures avant que quelqu'un la trouve et la sorte de là. Elle avait passé toutes ses nuits pendant une semain à pleurer. Et il était venu s'excuser en lui proposant de venir le retrouver derrière le champ de citrouille pur se faire pardonner. Et là il avait posé un porte-au-loin qui, lorsqu'elle marcha dessus, alla l'enfermer dans un cachot humide du sous-sol... Enfin bref... L'ironie, c'est que près de 5 années après, elle épousait son bourreau... -_-'

L'objet de sa présence n'étant pas elle, elle chassa ces pensées qui ne pouvait que la faire plonger une fois de plus dans le piège Rabastan.

- Le climat ? Répéta Macgonagall au bout de quelques minutes.
- Euh... Il fait plus chaud en France ! Ajouta Orianne.
- Oh ! Merci de cette précision ! Ironisa la directrice avec son éternel air sévère et pince-sans-rire.

Orianne lança un regard à sa fille d'un air de dire "t'aurais pû truver mieux, merci bien !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine Von Eiseneh

avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Entretient particulier   Jeu 7 Aoû - 9:52

Melusine lui lança un regard noir avant de levant, encore une fois les yeux au ciel.

- Je ne parlais plutôt du climat chaleur humaine. Beauxbâtons est vraiment différent de Poudlard et mes amis commencent à me manquer.

La phrase la plus longue qu'elle avait pronconcer dans cet entretient. Miracle ! Elle prit la tablette de chocolat et en croqua un morceau sous le regard de foie de morue de la Vieille McGo. Quoi ? L'autre vieux, a ce qu'il parlais, il se droguait aux bonbons au citron, et bien moi c'est le chocolat.

- Vous n'avez pas d'ami ici ?

Mais par Merlin, elle va continuer longtemps à lui poser des questions. Elle est tenace. Melusine imaghinait à cet instant la Directrice pendu par les pieds dans son bureau et un drole de sourire étira ses lèvres. Puis elle reprit un morceau de chocolat, et maintenant, elle avait plutôt envie de pleurer. Le cacao n'arrangeait pas les choses apparamment.

- Si mais ...

Voilà qu'elle hésitait, elle jeta un regard à sa mère puis elle poussa un long soupir.

- Puisque vous avez l'air de tenir à ma présence dans ce château, laissez moi une semaine !

Une semaine d'agonie ! Non d'un scrout à Petard, pourquoi avait-elle dit ca ? A cet instant, elle avait presque envie de se frapper la tête contre un mur. Mais en même temps, elle avait des choses à regler avec certaines personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretient particulier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretient particulier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rc particulier
» recherche formation bricolage pour particulier
» un particulier vends une partie de sa collection militaria
» Les musiques qui évoquent un sentiment particulier
» Rolex; qu'évoque pour vous cette marque en particulier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter : une nouvelle ére :: Poudlard :: Bureau du directeur-
Sauter vers: